Je signale les animaux blessés  ou en difficulté
Je garde mon téléphone portable  plus longtemps
Je prends l’habitude de rapporter  mes médicaments à la pharmacie

Je prends l’habitude de rapporter mes médicaments à la pharmacie

2500tonnes de médicaments non utilisés et jetés chaque année

Les antibiotiques, anti-inflammatoires, pilules contraceptives et antidépresseurs sont autant de médicaments qui passent par nos urines pour rejoindre les canalisations où ils retrouvent ceux qui y sont tout bonnement jetés. Peu éliminés par les stations d’épuration, ils rejoignent ensuite les rivières et s’infiltrent dans les eaux souterraines. Même à très faible concentration, ils affectent les espèces aquatiques comme les grenouilles, les poissons et perturbent leur reproduction, leur croissance ou le développement de certains organes, notamment reproducteurs,. Par exemple, les œstrogènes contenus dans la pilule contraceptive et rejetés dans les milieux aquatiques, provoquent la féminisation de certains poissons mâles.

 

Les humains aussi sont concernés puisqu’on trouve des traces de ces médicaments dans l’eau du robinet. À ce jour, les effets et risque ne sont pas encore connus. Pour plus de sécurité et afin de protéger la faune de ces micropolluants, respectez les doses prescrites par votre médecin et ne jetez pas vos médicaments dans l’évier ou les toilettes. Il suffit de les rapporter à la pharmacie, périmés ou non.

 

 

 

 

Je réalise que ma pratique du numérique à un impact sur l’environnement
Je réduis mon empreinte numérique

 

À la maison, en vacances, en famille, toutes les occasions sont bonnes pour agir en faveur de la biodiversité. Découvrez comment adopter les bons gestes

Voir plus de gestes