Je ne relâche pas d’animaux exotiques                              ni ne vide mon aquarium dans la nature
Je ne rapporte pas d’espèces vivantes comme                      souvenir de mes voyages
Pour ne pas gâcher,  je n’achète que la quantité dont j’ai besoin

Pour ne pas gâcher, je n’achète que la quantité dont j’ai besoin

10 millionsde tonnes de nourriture sont jetées chaque année

Pour nous nourrir, nous devons produire de la nourriture, la transformer puis l’acheminer. Chaque étape de ce processus impacte la biodiversité. Tout d’abord les tracteurs, serres chauffées et bâtiments consomment beaucoup d’énergie et émettent des gaz à effet de serre. Les cultures, qu’elles concernent notre alimentation ou celle des animaux d’élevage réclament de grandes surfaces et énormément d’eau jusqu’à modifier l’équilibre des nappes phréatiques et des cours d’eau avec toutes les conséquences qui s'ensuivent.

 

Ensuite, l’utilisation d’engrais et de pesticides dans certaines de ces cultures pollue l’air, les sols et les cours d’eau. La transformation, le conditionnement et le transport requièrent eux aussi beaucoup d’eau, d’énergie et donc l’exploitation de nombreuses ressources naturelles polluant au passage l’air que nous respirons. Si nous jetons des produits consommables alors toutes ces ressources auront été pillées pour rien. Pour éviter tout ce gâchis, il suffirait de consommer les restes de nos repas, de bien quantifier nos achats et de veiller à la bonne conservation de nos aliments.

 

 

Tous les gestes
Réduire ses déchets
Avoir la main verte
Mieux consommer
Prendre l'air
Se mobiliser
Voir plus de gestes