Je protège les sols grâce au paillage  et au compost
Je mange bio, local et de saison
Sur terre ou en mer,  je ne dérange pas les animaux

Sur terre ou en mer, je ne dérange pas les animaux

14%des mammifères et 24% des espèces d'oiseaux de France métropolitaine sont menacés

En mer, en forêt ou en montagne, notre passage doit rester le plus discret possible pour ne pas perturber la biodiversité. Premier réflexe, on laisse les animaux où ils sont. Insectes, oiseaux, poissons et mammifères font partie d’un écosystème à préserver. Vous pourriez aussi tomber sur une espèce protégée car menacée d’extinction et la perte d’un des siens l’affaiblirait encore davantage. On évite également de se promener dans les milieux naturels sensibles comme les zones humides, les dunes littorales ou les falaises qui abritent de nombreuses espèces fragiles.

 

Restez donc sur les sentiers et évitez également de faire du bruit. Effrayés, les animaux risqueraient de s’enfuir et de se dévoiler à leurs prédateurs. Le bruit pourrait tout aussi bien mettre en échec une reproduction. Alors sur terre ou en mer, on évite tous les bruits inutiles en éteignant la musique, en coupant les moteurs et en parlant doucement. Cette discrétion vous offrira d’ailleurs plus de chances d’observer des animaux sauvages. Enfin, n’oubliez pas d’attacher votre animal chien. Tout excité par la balade, il pourrait apeurer, blesser ou même tuer un animal sauvage.

 

 

 

J’encourage mes élus à créer  une trame verte et bleue
J’incite ma commune à réaliser un Atlas de la Biodiversité Communale

 

À la maison, en vacances, en famille, toutes les occasions sont bonnes pour agir en faveur de la biodiversité. Découvrez comment adopter les bons gestes

Voir plus de gestes